Mon engagement politique

PARCOURS

Passionné de politique, j’ai toujours été actif dans la vie politique dès l’âge de 18 ans. En 1984, j’ai adhèré au Parti Démocrate Chrétien. A 20 ans, j’étais élu en qualité de secrétaire communal, étant alors le plus jeune Jurassien à occuper ce poste. J’ai été ensuite élu conseiller communal à Buix (1992-1995), où j’ai présidé la commission de promotion économique et de développement.

En 1999, j’ai été élu comme député suppléant au Parlement jurassien où j’ai siégé comme titulaire dès 2002 jusqu’en 2014. En 2006, lors des élections cantonales j’ai été l’un des 5 candidats PDC au Gouvernement.

Arrivé dans le canton de Vaud en 2014, j’ai été membre du PDC Vevey puis l’un des membres fondateurs de la section du PDC Montreux en 2016.

J’ai toujours considéré la politique comme un service que peux offrir au peuple sans toutefois espérer autre chose que la confiance qui m’a été accordée.

PARLEMENT

Député au Parlement jurassien de 1999 à 2014, je me suis intéressé particulièrement aux éléments suivants :

  • Finances de la République et canton du Jura
  • Organisation de l’administration jurassienne
  • Loi sur le personnel de l’Etat

J’ai fait partie de la commission parlementaire spéciale sur la réforme de l’administration (2001-2002) et j’ai siégé à la commission de gestion et finances (dès 2003) dont j’ai été le vice-président du 2006 à 2014.

Je suis notamment l’auteur de six motions, toutes acceptées par le Parlement :

  1. « Réforme de la gestion publique » (2002)
  2. « Pour une uniformisation du papier à en-tête au sein de l’administration » (2002, cette motion permet la naissance de l’actuel logo de la RPJU)
  3. « Pour une actualisation de la convention hospitalière du 4 décembre 1996 entre le canton du Jura et le canton de Bâle-ville » (2004)
  4. « Pour une instauration d’un frein à l’endettement » (2004)
  5. « Pour une révision de la retraite des membres du Gouvernement » (2006)
  6. « De réelles mesures pour un allègement de l’appareil étatique (plan de mesures Opti-ma) » (2012)
ENGAGEMENTS

Tout au long de ma carrière politique, je me suis engagé à soutenir le développement économique endogène, c’est à dire les entreprises locales qui constituent la base de notre tissu économique.

Je mets aussi un accent fort sur l’encouragement au transfert de connaissances entre les milieux de la formation et des entreprises. Je refuse le sort de nombreux jeunes qui ne trouvent pas de place d’apprentissage ou de lieu de formation à l’issue de leur scolarité. Je m’engage à mettre en œuvre des mesures d’urgence afin d’offrir une solution à tout jeune qui quitte l’école. Le chômage des jeunes retient également toute mon attention.

Afin de concilier de manière plus harmonieuse la vie professionnelle et familiale, je m’engage à soutenir la famille en développant notamment des infrastructures telles que crèches ou garderies.

Lire mon programme politique en tant que candidat au Grand Conseil vaudois d’avril 2017.